Le coaching traditionnel

Publié dans ericdarche.com

coachingLe processus naturel de la vie, nous pousse continuellement à vaincre les obstacles, à grandir, à nous améliorer, à nous enrichir de nos expériences. Chaque personne porte en elle des souhaits, des rêves, des ambitions. Et pourtant, bien des personnes malgré leur désir sincère de changer et leur envie d'atteindre tel objectif, tel but, n'y arrivent  pas.

D'après de récentes études sur la pyschologie humaine, les regrets qui nous minent, ceux qui nous font le plus de mal, ceux qui entament l'estime de soi, ceux qui peuvent nous faire glisser vers la déprime et à travers elle, vers la maladie, sont les regrets de ce que nous n'avons pas osé tenter.

Mais pourquoi  ne réalisons  nous pas nos rêves, nos souhaits, nos désirs ?

Une décision n'est pas une intention :

"je devrais vraiment perdre du poids", n'est pas une décision.

Il ne s'agit pas non plus de souhaiter avoir moins de poids, plus d'argent, une meilleure santé etc. Tous cela ce sont des désirs plus ou moins intenses. Décider c'est tout autre chose.

La première étape consiste à prendre une décision ferme et définitive. Ceci étant dit, malgré la formulation "j'ai décidé d'arrêter de fumer", si cette dernière n'est pas suivie d'un plan, d'une stratégie à laquelle on porte toute notre attention, notre décision est voué à l'échec.

L'énergie que nous sommes prêt à investir dans notre projet, représente la différence entre une décision ferme et définitive et une simple intention.

Une décision ferme concentre de l'énergie.

Cela peut-être comparé à un jet d'eau. Prenez un tuyau d'arrosage, dont le jet d'eau est puissant grâce à sa concentration. Changez en l'embout pour le remplacer par un autre comportant de nombreux petits trous. L'eau suivra de nombreuses directions et le jet qui s'écoulera du tuyau, perdra de la force. Courrir plusieurs lièvres à la fois ou encore avoir de nombreuses intentions s'en jamais se concentrer avec force sur l'une d'elle pour la réaliser de manière méthodique, favorise la dispersion et le manque d'efficacité.

Certaines personnes prennent une décision, puis une autre contraire, ainsi de suite, sans se rendre compte qu'elles tournent en rond...

La plupart des personnes qui on tenté en vain de se libérer de mauvaises habitudes, sont souvent concerné par ce mécanisme. A certains moments, elles ont un désir de bien faire, suivi d'une force irraisonnée et incoercible qui les pousse à l'échec.

Si une personne se fixe un objectif  (stimulation de l'hémisphère gauche), comme par exemple maigrir, mais qu'un schéma négatif existe (dans l'hémisphère droit), alors les démarches pour atteindre son objectif vont entrer en conflit avec ses propres croyances profondes. Dans le cas d'un régime pour mincir, par exemple, la personne sera prise de fringales qui l'encouragenont à s'alimenter. L'hémisphère gauche (celui de la raison), cherchera à justifier ce comportement inconscient par un pseudo motif, afin que la personne reste cohérente à ses yeux et éviter un conflit intérieur.

Ces comportements peuvent avoir différentes causes. Pour certaines personnes, ce manque de cohérence peut trouver sont origine dans des croyances de l'enfance ou dans des models erronnés qui nous ont été proposé dans notre environnent personnel.

Dans certains cas, un parent ou un proche peut avoir répété à son enfant :

• Tu n'y arrivera jamais !

• Tu crois vraiment que tu peux y arriver ?

• Tu n'en es pas capable !

• Tu es un ou une bonne à rien !

• Tu n'arrivera jamais à rien !

L'impact de ces paroles, peut dans certains cas être très destructeur. Ces dernières peuvent avoir été accepté inconsciemment et représente désormais une croyance forte, d'où un programme négatif qui s'imposera prioritairement.

L'enfant, puis l'adulte qu'il sera devenu, peut rester hypnotisé inconsciemment par tous ces propos ; le doute en ses capacités pourra le suivre toute sa vie. Pour rester "fidèle" à la prédiction de telles paroles, la personne va rester prisonnière de ce schéma de pensé. Dans ce cas, c'est la croyance dans les affirmations de ses parents par exemple, qui va contribuer à saper constamment la réussite de ses objectifs, par de l'inconstance ou tout autre comportement l'empêchant de réaliser ses projets.

C'est ici que l'intérêt d'une tierce personne, telle qu'un coach professionnel, peut être important pour accompagner cette personne dans la réalisation de son projet. Que cela soit dans un cadre  purement personnel, mais aussi dans son activité professionnel de salarié, de cadre,  de chef d'entreprise, ou d'un sportif de haut niveau, vers un objectif professionnel, jusqu'à son accomplissement.

Le coach possède différents outils qu'il transmettra à son client pour favoriser la réalisation de ses objectifs. Pour cela il lui proposera des techniques de développement personnel, de gestion du stress et des émotions. Il lui communiquera des connaissances facilitant les changements vers des comportements plus performants, plus écologiques, et plus harmonieux.

Copyright / Eric Darche / Tous droits réservés /  Reproduction interdite sauf autorisation préalable.